Paul de Maricourt
Extrait
Retour

Extrait des cairns

Elle marchait dans le campement ennemi ; sa tunique blanche tranchait avec le rèche brun militaire. Les conquérants s'étaient faits à sa présence et se risquaient parfois à un sourire. Derrière son dos, les plus respectueux la surnommaient "la générale".
Elle marchait d'un pas flottant, comme ennivrée par la neige. Jeune et belle. Trop belle, trop jeune. De celles qui se rêvent impératrices, mais dont le front mérite au plus une couronne de fleurs.
On entendait non loin le chant rauque des canons. Depuis trois jours, ses compatriotes résistaient ; Élise n'était pas dans le bon camp. Elle avait tôt choisi son vainqueur ! Un homme, plus qu'une cause. Une figure, plus qu'un homme. Le rêve d'une fièvreuse épopée.
On la surnomait "la générale", mais aussi "la renégate" ou "la putain". Élise n'entendait pas, marchant seule, un oeil sur le fort embrumé, un autre sur la tente de Fugo.

Retrouvez en intégralité, le premier chapitre des Cairns au format .pdf en suivant le lien suivant : Les Cairns, chapitre 1
Haut de la page
Page d'accueil littérature
[mobidesign-archives] [poulhes.net]
[admi.net/Top10x10] [Top 10x10 du design]
2003-2010 Tout droit réservé. contact message2